Six questions pour faire la lumière sur la dermatologie en ligne

Dre Emilie Bourgeault

Samedi, 18 décembre 2021

La télémédecine fait désormais partie du quotidien des familles québécoises. Mais quel est le niveau d'efficacité de cette pratique? Dre Émilie Bourgeault, dermatologue chez dermago.ca, donne son point de vue. 

Cette pratique novatrice comporte de nombreux avantages autant pour les parents que les enfants : réduction des risques de contracter la COVID-19, économie de temps importante, élimination des frais de déplacement et du temps passé en salle d’attente, accès plus rapide au médecin dans certains cas et j’en passe.

Comme dermatologue en clinique virtuelle, je reçois plusieurs questions sur la validité, l’efficacité et le déroulement des consultations en ligne. Voici des réponses qui vous aideront à vivre une meilleure expérience lors de votre prochaine consultation virtuelle.

1. Un diagnostic par Internet est-il aussi fiable qu’un diagnostic obtenu en clinique?

La dermatologie est probablement la spécialité médicale la mieux adaptée à la télémédecine. Les études scientifiques ont démontré à maintes reprises l’efficacité du diagnostic des problèmes de peau à distance. Les dermatologues sont littéralement formés pour diagnostiquer les problèmes de peau à partir d’information visuelle. Il s’agit simplement de leur fournir des photos de qualité et de bien répondre à leurs questions.

2. Est-ce que tous les problèmes de peau peuvent être diagnostiqués à distance?

Jusqu’à 98 % des affections de la peau peuvent être diagnostiquées si on se base d’ordinaire sur des données visuelles. Les problèmes mineurs comme l’eczémal’acné, l’urticaire, les éruptions cutanées diverses, les engelures, les molluscums, sont particulièrement propices au diagnostic à distance.

3. Pour quels problèmes de peau devrais-je me rendre en clinique?

Certaines affections comme les grains de beauté (naevus) doivent être vues en clinique pour être adéquatement évaluées. Si le problème de peau nécessite une intervention physique, comme une chirurgie, une visite en personne sera nécessaire. De même, si l’enfant est fiévreux, anormalement fatigué ou a d’autres symptômes systémiques (douleur dans les articulations, maux de tête et autres), il vaut mieux consulter en personne.

4. Comment se préparer à une consultation virtuelle avec un dermatologue?

Tel en clinique, le dermatologue va chercher à en savoir davantage sur l’évolution des symptômes, les traitements essayés et les effets de ceux-ci. 

  • Prenez le temps d’établir la chronologie précise des symptômes. Quand les symptômes sont-ils apparus? Se sont-ils aggravés? À quel rythme? Comment affectent-ils le quotidien de l’enfant et le vôtre?

  • Notez ensuite les traitements essayés à ce jour. Quel(s) médicament(s) avez-vous utilisé(s)? Pendant combien de temps? À quelle fréquence? Quels ont été les effets?

  • Notez bien les questions qui vous taraudent et profitez de la consultation avec le dermatologue pour y trouver des réponses. Certaines plateformes permettent même d’échanger avec le spécialiste pendant plusieurs jours.

5. Comment se déroule la consultation virtuelle avec le dermatologue?

La consultation virtuelle se déroule généralement en trois étapes. D’abord, le patient remplit un questionnaire où on lui demande de détailler son dossier de santé et le problème pour lequel il souhaite consulter un dermatologue.

On prendra par la suite des images du problème de peau à diagnostiquer. Les meilleures plateformes de télémédecine offrent des instructions simples et claires sur la façon de prendre des photos pour faciliter l’analyse du cas par le spécialiste. 

Enfin, le dermatologue discute du diagnostic avec le patient et conviennent ensemble d’un plan de traitement personnalisé. Cet échange a lieu par téléphone, par vidéoconférence ou même par messagerie instantanée selon la plateforme. Si une ordonnance est requise, le médecin est en mesure de l’envoyer directement à la pharmacie du patient.

6. Que faire si je subis un ou des effet(s) secondaire(s) de mon médicament?

Les plateformes de télémédecine offrent en général aux patients les services de personnel médical  qui effectuera les suivis urgents dans les rares cas où des effets secondaires au traitement apparaissent.

Dre Émilie Bourgeault, dermatologue chez dermago.ca

Partage d'un billet écrit pour le blogue Maman pour la vie en janvier 2021


Sources : 

  • Campagna a, M., Naka b, F. , Lu, J. Teledermatology: An updated overview of clinical applications and reimbursement policies. International Journal of Women's Dermatology 2017;3:176-179.

  • Wang, Robin H., et al. Clinical effectiveness and cost-effectiveness of teledermatology: Where are we now, and what are the barriers to adoption? J Am Acad Dermatol 2020;83(1):299-307.

  • Yim, Kaitlyn M., et al. Teledermatology in the United States: An Update in a Dynamic Era. Telemedicine and e-Health 2018;24(9):691-697.

Dermago

Obtenez 15$ de rabais sur votre prochaine consultation en vous abonnant à l'infolettre