Six choses essentielles à savoir sur l’acné à l’adolescence

Dr. Marc-André Doré

Vendredi, 18 février 2022

Bien qu’elle affecte près d’une personne sur 10, peu importe l’âge, l’acné est souvent associée à la puberté et à l’adolescence. Cette période de grands bouleversements provoque l’apparition de lésions qui, même si elles sont généralement inoffensives, affectent grandement la confiance en soi des jeunes adultes, pouvant même aller jusqu’à provoquer de l’anxiété et la dépression.

Comme parent d’un adolescent qui souffre d’acné, il faut demeurer à l’affût de la qualité de vie son enfant. Approfondir vos connaissances sur cette maladie de peau très commune vous permettra d’aborder le problème et les traitements possibles plus facilement. Voici donc un tour d’horizon des principales causes d’acné et des cas généralement rencontrés en clinique.

Qu’est-ce que l’acné?

La peau renferme de multiples petits trous appelés pores. Chacun de ces pores contient un follicule qui consiste en un poil et, à sa base, une glande sébacée qui produit une substance huileuse appelée sébum. L’acné survient lorsqu’un un amas trop important de sébum et de cellules de peau morte bloque le pore. Ce blocage est l’environnement idéal pour le développement des bactéries, ce qui résulte en divers types de lésions cutanées.

Woman with acne Adult acne
Adult acne Adult acne

L’acné affecte-t-elle seulement le visage?

Bien qu’elle apparaisse surtout au niveau du visage, l’acné peut également affecter le cou, les épaules et le haut du dos car ces zones contiennent davantage de glandes sébacées. 

Qu’est-ce qui cause l’acné?

Le facteur de risque numéro un en lien avec l’acné est le bouleversement hormonal qui survient à la puberté. Le corps produit davantage de testostérone, ce qui active les glandes sébacées et provoque un surplus de sébum. Mélangé aux bactéries et aux cellules de peau morte qui se trouvent à la surface de la peau, ce surplus donne des boutons, littéralement.

L’hérédité peut également jouer un rôle dans le développement de l’acné tout comme d’autres déclencheurs hormonaux (les menstruations, la grossesse et la ménopause, par exemple). Le stress chronique, la prise de certains médicaments, la pilule contraceptive et même l’application de certains cosmétiques peuvent aussi affecter la peau.

Quels sont les principaux types d’acné?

  1. Points blancs

    Les points blancs sont en réalité des pores de peau obstrués par des cellules de peau morte et du sébum, et recouverts d’une mince couche de peau qui prend une couleur blanchâtre. On les appelle également comédons fermés.

  2. Points noirs

    Les points noirs sont des pores de peau obstrués, mais, à la différence des points blancs, ceux-ci ne sont pas recouverts de peau. Leur couleur noire provient de l’oxydation par le contact avec l’air ambiant.

  3. Papules

    Lorsque le surplus de sébum, les cellules de peau morte et les bactéries s’incrustent dans la peau, elles peuvent donner lieu à de l’inflammation. De petites bosses rougeâtres et des boutons apparaissent alors. 

  4. Nodules et kystes

    Ces lésions sont grandes, fermes et douloureuses. Puisqu’elles proviennent des couches profondes de la peau, elles peuvent laisser des traces permanentes lorsqu’elles disparaissent. Une prise en charge rapide peut aider à prévenir les cicatrices.

  5. Pustules

    Le bouton d’acné typique. Les pustules ressemblent beaucoup aux papules, mais sont remplies de pus (un liquide jaunâtre). Ce liquide apparaît lorsque des globules blancs se rendent dans la zone de peau obstruée pour y éliminer une infection bactérienne. En mourant, les globules blancs s’amassent dans la papule et la transforment en pustule.

Qui peut souffrir d’acné?

La réponse courte : tout le monde! C’est ce qui fait de l’acné l’une des maladies de peau les plus courantes. Mentionnons toutefois qu’à l’adolescence, l’acné affecte en particulier la peau des garçons alors qu’à l’âge adulte, ce sont plutôt les femmes qui en souffrent le plus souvent.

Quand consulter?

Mieux vaut consulter un dermatologue dès que l’acné commence à affecter la qualité de vie. De même si l’on soupçonne qu’une forme d’acné plus sévère est en cause. Une prise en charge rapide pourrait éviter des cicatrices à long terme.

Texte tiré d'un billet écrit en 2021 par Dr. Marc-André Doré pour la page Maman pour la vie.

Plus d'articles à propos de l'acné

dermago online treatment for acne - blue

Tout ce qu’il faut savoir sur les traitements médicaux contre l’acné