La perte de cheveux

Man losing hair

Mercredi, 09 février 2022

La perte de cheveux ou l’alopécie est très fréquente. Dans leur vie, environ 50% des hommes et 40% des femmes subiront une perte de cheveux temporaire ou permanente.  Il ne faut pas paniquer, certaines solutions peuvent réduire le problème!

Lors de son récent passage aux Aventures du Pharmachien, le dermatologue et fondateur de dermago, Marc-André Doré a discuté avec Olivier Bernard des différentes options offertes en dermatologie pour diminuer la perte de cheveux.

Les causes de la perte de cheveux

Tout d’abord, il faut mentionner qu’il est normal de perdre des cheveux tous les jours.  Une personne peut perdre entre 100 et 200 cheveux par jour. Une quantité anormale se définit lorsque la quantité de cheveux perdue est plus grande qu’à l’habitude. 

Lors de notre dernier billet de conseils sur la perte de cheveux, nous avons démystifié les deux grandes catégories:

Perte de cheveux – cicatricielle

L’alopécie cicatricielle est moins fréquente et est souvent due à une affection du follicule pileux. Ces pertes de cheveux mènent à des cicatrices permanentes au cuir chevelu et doivent être prises en charge en clinique dermatologique avec injections de cortisone au cuir chevelu et parfois même des médicaments oraux. 

Perte de cheveux – non cicatricielle

L’alopécie non cicatricielle est plus commune et inclut majoritairement trois conditions : télogène effluvium, l’alopécie androgénétique et la pelade.  Dans ce cas-ci, le follicule pileux est toujours présent, mais ne produit plus de cheveux.

man with alopecia Man with hair loss
Man with hair loss woman suffering from hair loss after pregnancy

Alopécie androgénétique

L'alopécie androgénétique se traduit par l'apparition, sur le dessus du crâne, de cheveux plus fins et souvent moins pigmentés, qui vont en s'éclaircissant. Cette calvitie peut toucher uniformément le dessus du crâne, ou commencer par affecter la pointe du crâne ou les tempes.

L’alopécie androgénétique résulte de deux facteurs : une prédisposition génétique et la sensibilité aux androgènes.

Alopécie areata ou la «pelade»

Il est important de noter que la pelade n’est pas contagieuse, mais qu’il s’agit plutôt d’une maladie auto-immune qui provoque la chute des cheveux. Cette perte de cheveux est habituellement localisée. Ce type d'alopécie peut être isolée dans le temps et se résoudre par elle-même. Toutefois, la maladie peut aussi progresser.  Il devient alors important de traiter la maladie. 

Le Télogène effluvium

Le télogène effluvium consiste en une perte de cheveux post-stress et se signale par une impression d'éclaircissement de la chevelure qui s'accompagne d'une quantité importante de cheveux retrouvés sur les vêtements, au sol, dans la douche ou sur la brosse à cheveux. 

L'effluvium télogène peut avoir de nombreuses causes. La chute de cheveux survient 2 à 3 mois après un facteur déclenchant tel une infection grave, une forte fièvre, un accouchement, un accident ou même un choc psycho-affectif. Il est important de retenir que ce type d’alopécie est généralement temporaire et réversible.


Les mythes en lien avec la perte de cheveux

Il est normal de perdre ses cheveux pendant la grossesse ou en post-partum?

Certaines pathologies comme le diabète gestationnel peuvent induire la chute des cheveux. D'une part, si vous souffrez de diabète gestationnel, le processus de régénération des follicules pileux peut être affecté par les fluctuations des taux d'hormones. De même, l'hyperglycémie contribue également à l'obstruction de la circulation sanguine, entraînant des problèmes circulatoires et la détérioration des follicules.

La perte de cheveux peut également être causée par les changements hormonaux tout à fait normaux qui sont vécus à la suite de la grossesse. Chaque fois que le corps effectue un changement hormonal drastique, le cycle normal de croissance des cheveux peut être affecté et même arrêté, provoquant des irrégularités et produisant ce qu'on appelle l'effluvium télogène.


Porter des chapeaux ou des casquettes fait perdre les cheveux?

Non! Porter un chapeau tous les jours ne va pas provoquer la calvitie chez une personne qui ne possède pas ce gène. Le mythe de la perte de cheveux liée aux couvre-chefs est né de l’alopécie de traction, un endommagement de la peau et des cicatrices qui empêchent les follicules pileux de pousser.

Toutefois, Les personnes ayant déjà les cheveux fins ou qui ont le “gène héréditaire de la calvitie” seraient plus susceptibles de voir leur casquette amplifier le phénomène. 


Faire trop de shampooing cause la perte de cheveux?

NON. Il faut quand même comprendre que les produits capillaires peuvent contenir certains irritants, mais un shampoing par jour ne causera pas la perte de cheveux.

Les solutions et traitements

Une fois que nous avons trouvé la cause de la perte de cheveux, il est possible de traiter l’alopécie. 

Parmi les traitements les plus fréquents, il y a le Minoxidil qui est un vasodilatateur qui fera gonfler les vaisseaux sanguins et stimuler la croissance des cheveux.  Il s’agit d’une lotion ou d’une mousse qui doit être appliquée tous les jours afin d’y voir les bienfaits. Toutefois, ce type de traitement pourrait ne pas être recommandé pour les gens ayant des problèmes cardiaques, de haute-pression ou encore les femmes enceintes ou en période d’allaitement.

Un autre traitement souvent prescrit est le Finastéride, qui peut être pris seul ou en complément du Minoxidil.  Le Finastéride est un comprimé de type «anti-testostérone» qui empêche la conversion de la testostérone au niveau du cuir chevelu. 

Dans tous les cas, ces traitements doivent être pris sur une très longue période.  En fait, le traitement fonctionne  et stabilise la perte de cheveux pendant qu’il est pris, mais lorsqu’il est arrêté, il y a de fortes chances que la perte de cheveux recommence dans le cas de l’alopécie androgénétique.

Plusieurs produits tels des shampoings et suppléments naturels en vente libre sont proposés, mais la majorité des produits en vente libre n’ont pas réellement fait leurs preuves et leur efficacité.

Une autre solution à la perte de cheveux est naturellement la greffe capillaire. Dans les cas avancés de calvitie, deux types de greffes sont possibles: la transplantation et l’extraction.  Selon le besoin, le chirurgien planifiera le meilleur traitement.  Il s’agit d’une procédure assez dispendieuse, mais la plus efficace.  Toutefois, le processus génétique de perte de cheveux va continuer.  Il faut donc ajouter certains traitements comme le Minoxidil ou le Finastéride afin de contrôler la perte de cheveux.

Dans tous les cas, si vous souffrez d’alopécie, il est recommandé de consulter un dermatologue afin d’avoir un traitement réellement efficace.

Informations tirées de l’épisode des Aventures du Pharmachien, diffusé le 14 janvier 2022 sur les ondes de ICI tou.tv.

Plus d'articles sur la perte de cheveux

Il existe plusieurs distinctions et solutions

Perte de cheveux

Woman losing hairs on her comb
Dermago

Obtenez 10% de rabais sur votre prochaine consultation en vous abonnant à l'infolettre